×

HOE WERKT HET

1 Vind jouw thermische olie.
2 Vraag een offerte aan.
3 Wij nemen zsm contact op.

Als je vragen of problemen hebt, kan je altijd mailen naar info@rodun.nl of bellen met +31(0)40 204 9479

OPENINGSTIJDEN

Ma-Vrij 9:00 - 18:00

SYSTÈMES À HUILE THERMIQUE

Les systèmes à huile thermique se composent souvent d'un système primaire et d'un ou plusieurs systèmes secondaires.

Le système primaire se compose d'une chaudière, d'une pompe(s), d'une tuyauterie, d'un réservoir de stockage, d'un vase d'expansion, éventuellement d'un échangeur de chaleur, etc. qui sont installés en circuit, bien entendu avec les unités de protection de pression et de température nécessaires. La chaudière chauffe l'huile thermique, la pompe fait circuler l'huile dans le circuit primaire.

Les systèmes à huile thermique peuvent être équipés de ce qu'on appelle des économiseurs. Il s'agit de dispositifs qui sont installés dans le système d'échappement de la chaudière pour améliorer le rendement de quelques pourcents.

Dans les circuits secondaires, c'est-à-dire les parties de l'installation thermique qui sont connectées aux utilisateurs (il peut s'agir d'une cuve de réacteur, d'un tunnel de séchage ou autre), la chaleur nécessaire sera libérée par l'intermédiaire de vannes contrôlées. L'huile refroidie est réinjectée dans le circuit primaire pour être réchauffée par la chaudière.

Il est clair que la capacité de la chaudière dépend de la taille des circuits secondaires et de la chaleur requise par circuit. Dans chaque installation à huile thermique, tous les circuits sont protégés contre les surpressions, les températures trop élevées et/ou trop basses, et le débit est constamment mesuré. En cas de défaillance de la ou des pompes, la chaudière s'éteint automatiquement pour éviter la surchauffe et/ou la dégradation de l'huile thermique.

La grande majorité des systèmes à huile thermique jusqu'à 350°C sont pratiquement dépourvus de surpression et fonctionnent en phase liquide. À des températures supérieures à 350°C, la pression peut atteindre 10 bar. Les installations à huile thermique fonctionnant à environ 400°C peuvent également fonctionner en phase gazeuse en plus de la phase liquide du fluide thermique, en fonction des souhaits du client.

HAUT